Le Rocher Bayard à Dinant

Blog & actualités

Situé en bord de Meuse, entre Dinant et Anseremme, le Rocher Bayard doit son nom à une légende qui remonte à Charlemagne.

C’est un des sites touristiques de Dinant les plus visités. Un des endroits le plus photographié, aussi. 

Dans cet article, nous vous invitons à découvrir le Rocher Bayard. Et nous vous proposons 5 manières + 1 (interdite) de le visiter.

Quelle est donc l’histoire de ce rocher si particulier ? Que raconte la légende ? Pourquoi cette curiosité touristique à Dinant attire-t-elle chaque année de si nombreux visiteurs ?

Le Rocher Bayard à Dinant : entre légende et curiosité géologique de la vallée de la Meuse

Le-Rocher-Bayard
Sommet rocher bayard

L’histoire (géologique) du Rocher Bayard

Le Rocher Bayard ou la Roche à Bayard est un site classé, cerné actuellement par deux routes. C’est un site naturel remarquable en Wallonie.

Il s’agit d’une aiguille rocheuse, qui s’est détachée de son arête principale, fort abrupte et accrochée à la colline voisine. Le monolithe est composé de calcaire : sa hauteur est d’environ 40 mètres.

Cette formation rocheuse remonte au système carbonifère et à son étage tournaisien, voici plus de 350 millions d’années.

Autant dire qu’il a toujours fait partie du décor à Dinant, puisqu’il s’y est implanté bien avant le premier habitant.

La vallée de la Meuse est parsemée d’autres formations rocheuses similaires : à Freÿr, de nombreux éperons et arêtes rocheux garnissent le versant droit de la Meuse. Pour la plus grande joie des grimpeurs, qui y trouvent un terrain de prédilection pour leur sport préféré.

Si cette formation rocheuse est antédiluvienne, elle n’a pas toujours eu la forme qu’on lui connait aujourd’hui.

Jusqu’à la fin du XVIIᵉ siècle, le passage entre l’aiguille et son arête s’effectuait par un étroit sentier. Cela offrait une protection naturelle à la ville et contribuait à sa défense. Au fil des siècles, toutefois, cela devint un handicap pour le transport des marchandises. Ainsi, des travaux furent entrepris pour élargir le passage et le porter à environ 3 mètres.

Aujourd’hui, la largeur du passage est de 3,5 mètres, permettant le passage de bus et de semi-remorques.

L’impact du carbonifère sur la région de Dinant.

Carrière calcaire leffe

© Google maps – vue aérienne de la carrière de Leffe.

Remontons le temps et penchons-nous un instant sur l’histoire géologique de Dinant.

Le carbonifère s’est étendu sur près de 60 millions d’années. Cette période a connu des changements environnementaux majeurs, permettant la formation de vastes dépôts de charbon.

À cette époque lointaine, la région de Dinant était recouverte d’eau. Les conditions ont permis la formation de calcaires massifs que l’on connaît encore aujourd’hui. Le Rocher Bayard en est un témoin parmi d’autres.

La fin du carbonifère s’est marqué par des mouvements tectoniques importants, qui ont façonné le relief de la région, parsemées de vallées et de falaises.

De tels développements ont permis, bien plus tard, l’essor de carrières d’extraction de pierres calcaires. À Leffe, une carrière calcaire est toujours en exploitation.

La légende du Rocher Bayard

Lorsque la ville de Dinant se développe, on ignore encore tout de ce qui s’est produit pendant le carbonifère. Par contre, de nombreux mythes sont apparus pour expliquer des phénomènes naturels.

Le Rocher Bayard n’a pas échappé à l’emprise du fantastique et du féérique, si présent dans la culture humaine ancienne. Et c’est dès le XIVᵉ siècle que ce passage rocheux se voit associé au nom de Bayard. 

Au Moyen Âge, une légende explique en effet comment s’est formé cet éperon rocheux. L’histoire raconte que les quatre fils Aymon fuient les troupes de Charlemagne à travers les Ardennes. Tous les quatre sont portés par un puissant destrier : le cheval Bayard.

Arrivés au bord de la Meuse, sur le haut d’une falaise, les quatre fugitifs sont sur le point d’être attrapés par les soldats de Charlemagne. Jouant leur va-tout, les quatre chevaliers éperonnent leur fidèle compagnon. Enfonçant ses puissants sabots dans le roc, celui-ci parvient à franchir la Meuse d’un seul bond. 

Ce saut légendaire et spectaculaire eu deux conséquences. La première fut la brisure de l’arête rocheuse de la falaise, dont une partie se détacha pour créer l’aiguille que nous apercevons aujourd’hui.

Et la seconde conséquence fut l’abandon de la poursuite des quatre fugitifs. Dépités, Charlemagne et ses troupes rebroussèrent chemin.

À Dinant, comme nous le découvrions plus tard, on y a cru dur comme fer à cette légende.

Bayard, les fils Aymon et Charlemagne : entre histoire et légende

Statue du cheval Bayard et des 4 fils Aymon

© Wikimedia Commons : statue du Cheval Bayard et des 4 fils Aymon, Namur. 

Si l’origine du Rocher Bayard est un mythe, quels sont les autres protagonistes de l’histoire ?  Les quatre fils Aymon ont-ils existé ? Pourquoi Charlemagne, dont l’existence n’est pas remise en cause, les pourchassa-t-il ?

Dans cette histoire, en fait, le seul élément de vérité est Charlemagne.

Tout le reste fait partie d’une légende racontée au Moyen Âge. Une chanson de geste comme on en colportait beaucoup à l’époque. Fils du Duc d’Aymon, Allard, Guichard, Renaud et Richard sont envoyés à la cour de l’empereur, afin de s’y former pour devenir chevaliers. 

Lors d’une partie d’échecs, une querelle éclate entre Renaud et le neveu de l’empereur. Le fils Aymon s’en prend violemment à son adversaire et le tue. La légende raconte qu’il lui aurait jeté à la figure une pièce du jeu d’échec, provoquant sa mort. Craignant les foudres de Charlemagne, les quatre fils prennent la fuite, chevauchant le tout aussi mythique cheval fée Bayard.

Si cette légende médiévale vous intéresse, vous trouverez ici la suite des aventures de Bayard et des quatre fils Aymon.

Dinant et le Rocher Bayard

À Dinant, on y a cru longtemps à l’existence de Bayard et à la folle chevauchée des quatre fils Aymon. On y a cru dur comme fer à cette folle course poursuite, qui marqué la culture locale à Dinant.

Pour preuve ? Certains vous montreront peut-être encore, sur la face Sud du Rocher, la trace du fer à cheval laissée par le destrier au moment de prendre son élan.

Que vouloir de plus comme preuve ?

L’histoire du Cheval Bayard est une des légendes ardennaises médiévales les plus connues. Elle s’est profondément ancrée dans la vie locale à Dinant et elle a marqué les esprits dans d’autres coins des Ardennes.

Si les gros cailloux comme le Rocher Bayard vous intéressent, d’autres sites sont à parcourir et à découvrir dans la région, par exemple ;

  • les rochers de Freÿr, précédemment mentionnés. Il est possible de les découvrir lors d’une croisière fluviale ou en se promenant le long de la berge de la Meuse, au-delà d’Ansremme;
  • les aiguilles de Chaleux, dans le parc naturel de Furfooz.

Comment découvrir et visiter le Rocher Bayard

Voici 5 manières (+1 interdite) de visiter le Rocher Bayard :

  • En premier lieu, nous vous proposons une visite virtuelle à 360 degrés du Rocher Bayard et de ses environs. Laissez-vous emporter…
  • Ensuite, embarquez-vous pour une croisière fluviale sur la Meuse à Dinant.  Tous les parcours passent immanquablement devant ce massif rocheux. Vous connaissez déjà l’histoire que vous entendrez à bord du bateau.
  • Vous pouvez bien entendu louer un petit bateau électrique et l’amener à proximité du Rocher Bayard. L’occasion peut-être de le photographier ou de réaliser un selfie avec une des curiosités locales les plus célèbres.
  • Une autre manière de visiter le site, c’est par la route ou le chemin de halage. Au pied du rocher, vous vous rendrez compte de ses dimensions impressionnantes.
  • Si vous séjournez aux Gîtes Kangourou Dinant, il vous suffit d’ouvrir la porte d’entrée pour apercevoir le rocher le plus célèbre de la région de Dinant ! Il se dresse devant vous, sur l’autre rive. 

S’il vous vient l’idée d’escalader le Rocher Bayard, sachez que c’est interdit depuis 1960, en raison du trafic sur la route. Auparavant, plusieurs alpinistes sont montés à son sommet. Dont le Roi Albert Iᵉʳ de Belgique en 1933. Et c’est Xavier de Grunne qui fut le premier à en atteindre le sommet de cette aiguille rocheuse, peu avant le roi des Belges.

Courbet-rocher-bayard
litho-lauters-bayard
litho-stanfield

Inspiration pour les photographes et les artistes

Impact de la légende qui lui colle à la paroi ou pas, le Rocher Bayard a immanquablement inspiré de nombreux artistes.

À commencer par des peintres et des dessinateurs. Nous reproduisons ci-dessous trois œuvres mettant en scène cet éperon rocheux : 

  • la peinture de Gustave Courbet (1819-1877), intitulée Le Rocher Bayard
  • une lithographie d’après un dessin de Paul Lauters (1806 – 1875)
  • une lithographie d’après un dessin de Clarkson Stanfield (1793 – 1867)

Ces deux lithographies sont reproduites dans le livre “Dinant et la haute Meuse en gravure”, de Norbert Bastin et Jacqueline Dulière, aux éditions Desoer – Gamma (1982).

La gravure de Lauters montre une troupe de soldats qui franchit le passage du Rocher Bayard. Il s’agit du passage de l’armée napoléenne, après la défaite de waterloo en juin 1815.

Quelques années plus tard, en 1838, Victor Hugo, de passage à Dinant, décrivit la Rocher Bayard “aiguisé et hardi comme une flèche de cathédrale. Le célèbre écrivain pensait-il à Notre-Dame de Paris lorsque son regard grimpa au sommet du rocher ?

De nombreux photographes amateurs captent aussi le Rocher dans leur objectif. La lumière qui l’enveloppe à certains moments de l’année lui confère une aura toute particulière.

Le Rocher Bayard et ses visiteurs de marque

Tichodrome échelette

© Wikimedia Commons : photographie d’un tichodrome échelette

Outre Victor Hugo et le roi des Belges Albert 1ᵉʳ, de nombreuses personnalités se sont rendues au pied du Rocher Bayard.

Il n’est évidemment pas possible de les mentionner toutes dans cet article.

Mais nous mettrons à l’honneur un visiteur ailé, qui attira de nombreux photographes et curieux. L’oiseau, car il s’agit bien d’un volatile, suscita un vif attrait des ornithologues de la région. Fichtre ! Un tichodrome échelette avait choisi Dinant et son Rocher Bayard comme lieu de migration hivernale. Cet oiseau de montagne, semble-t-il, avait préféré la vallée mosane aux vallées du Sud de la France.

Personne ne peut lui donner tort pour ce choix avisé.

C’est dire aussi si l’endroit est accueillant !

La télévision ne manqua pas de rendre hommage à ce touriste, sur la chaine publique RTBF et sur la chaine locale Matélé.

Et si vous souhaitez encore en savoir davantage, n’hésitez pas à consulter l’étude de l’Université de Liège sur la présence du Tichodrome échelette en Belgique.

Prêt.e à découvrir le Rocher Bayard ?

Alors, vous y croyez à cette histoire de coup de sabot dans la roche que raconte la mythologie ardennaise ?

Profitez de votre séjour à Dinant pour vous rendre compte, par vous-même, de la véracité de cette légende. Découvrir le Rocher Bayard est une activité touristique recommandée dans la vallée de la Meuse. Ne passez pas à côté !

Ce sera l’occasion de prendre en photo ce Rocher à la fière allure. Si vous espérez apercevoir un tichodrome échelette, sachez qu’il prend ses quartiers ici en hiver. Soyez très patient.e.s.

N’hésitez pas à réagir dans les commentaires, si vous visitez ce lieu.

En attendant, nous vous offrons une vue du Rocher Bayard, prise depuis le balcon du 2ᵉ étage des Gîtes Kangourou Dinant.

Vue du Rocher Bayard depuis le gîte

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les 10 meilleurs restaurants à Dinant

Vous cherchez une bonne table à Dinant ? Un endroit où vous pouvez manger, en famille ou entre amis ? Que vous soyez de passage à Dinant ou que vous séjourniez aux Gîtes Kangourou Dinant, peut-être souhaitez-vous découvrir la gastronomie locale ? Ou passer un bon...

Rando pédestre en boucle à Neffe

Cette rando pédestre en boucle à Neffe vous emmène de Neffe jusqu'à Dinant. Une courte randonnée, puisqu'elle n'atteint pas 6 km. Idéale comme mise en jambes, n'et-ce pas ? Attention : vous êtes à Dinant et, ici, rien n'est jamais plat... à part la couque de Dinant et...

Visite de la Brasserie Caracole

Une visite de la Brasserie Caracole, cela vous tente ?  Les idées d'activités en plein air ne manquent pas à Dinant. Nous avons d'ailleurs repris sur ce site à votre attention un large choix d'activités à Dinant, qu'elles soient culturelles, patrimoniales... ou encore...

Randonnée à Waulsort vers les Cascatelles

Présentation de la randonnée à Waulsort vers les cascatelles Cette randonnée à Waulsort vers les cascatelles s'effectue en boucle, au départ du village mosan.  Les Cascatelles, ce sont de petites cascades qui se succèdent dans un ravin, jusqu’à la Meuse, en face de...

Rando pédestre en boucle à Leffe

C’est au pied de la célèbre Abbaye de Leffe que démarre cette rando pédestre en boucle à Leffe. Si cette boucle atteint à peine 17 km, elle offre un dénivelé de près de 300 mètres. Autant le dire d’emblée : le coin n’est pas plat. Les portes de l’Abbaye sont encore...

Rando pédestre en boucle à Bouvignes

C’est par une journée ensoleillée d’hiver que nous avons effectué cette rando pédestre en boucle à Bouvignes. Un départ matinal nous a valu d’assister au lever du soleil sur la vallée de la Meuse. Situé à côté de Dinant, le village de Bouvignes est une cité médiévale...

Ruines de Crèvecœur : le destin tragique et funeste de trois dames

Parmi les lieux à visiter à Dinant, Bouvignes et les ruines de Crèvecœur occupent une place particulière. En traversant ce hameau par la route ou en train, il est difficile d’imaginer le passé glorieux et tragique de cette bourgade, qui fut pourtant une cité médiévale...

Rando pédestre en boucle à Dinant : de Neffe à Waulsort

Rando pédestre en boucle à Dinant : direction Waulsort en passant par Freÿr Cette rando pédestre en boucle à Dinant vous emmène de Neffe à Waulsort, qui fut autrefois une cité de villégiature très courtisée. Le point de départ de la randonnée de près de 25 km se situe...

Itinéraire pédestre à Dinant : à la recherche du Colébi

Cet itinéraire pédestre à Dinant vous emmène dans le ravin du Colébi, situé en bord de Meuse, dans un cadre relativement sauvage ... et accidenté. Au départ des Gîtes Kangourou Dinant (variante possible : départ près de l'Église Ste-Anne d'Anseremme), vous traverserez...

La flamiche, elle n’est pas du tout quiche !

Comment présenter la flamiche, cette spécialité culinaire de Dinant, qui s’inscrit entre tradition gastronomique et folklore local ? Quand on parle de gastronomie, on s’entend : ce mets n’est ni léger, ni très élaboré dans les ingrédients qui la composent : des œufs,...

Pin It on Pinterest

Share This